Le chemin de ronde des seigneurs du château de Sierck

Avant d’évoquer la forteresse de Sierck , il peut être intéressant de rappeler l’histoire de la Lorraine depuis son origine jusqu’à son incorporation dans le royaume de France en 1661.

I  Origine et évolution de la lorraine jusqu’à la fin de la période moderne.

En 843 au traité de Verdun, l’empire carolingien est divisé et partagé entre les trois petits-fils de Charlemagne. Charles-le chauve reçoit la Francie occidentale qui deviendra par la suite la France, Lothaire obtient la Francie médiane appelée Lotharingie et par la suite Lorraine et Louis le germanique se voit attribuer la Francie orientale qui deviendra le Saint Empire Germanique puis l’Allemagne. A partir de 925 la Lotharingie passe au royaume de Germanie. C’est la marche occidentale du domaine de Germanie. Elle sera d’abord gouvernée par l’archevêque de Cologne. Mais à partir du XIe siècle la Lorraine passe à la Maison d’Alsace (Gérard d’Alsace) dont la lignée va gouverner le duché pendant sept siècles (jusqu’en 1737). Le duc de Lorraine est alors vassal de l’Empereur du Saint-Empire germanique. Le duc de Lorraine est lui-même un souverain qui a des vassaux dans de nombreux pays. Cependant, bien qu’étant vassal de l’empereur le duc de Lorraine conquiert vite une liberté de mouvement et il va devenir un souverain indépendant. Certains ducs ont eu un rôle actif (Simon I er de 1115 à 1139, Mathieu Ier de 1139 à 1176 et Ferry III de 1251 à 1303 ). A partir de 1285 les rois de France étendent leur territoire vers l’Est en s’emparant de la Champagne et du Barrois. Le traité de Bruges marque le début de la conquête de la Lorraine par la France.

A la fin du XV siècle il y a une autre menace. Les ducs de Bourgogne voulaient rétablir l’unité lotharingienne. Ils  possédaient déjà la Bourgogne et une partie des Pays-Bas. La Lorraine aurait réuni les deux territoires à leur profit. Mais en 1477 l’ambition de la Bourgogne est stoppée avec la mort de Charles le Téméraire devant Nancy. Au début de l’époque moderne, les ducs de Lorraine s’efforcent de maintenir l’équilibre entre la France et l’Empire. En 1552 la France est en guerre contre Charles -Quint. Le roi de France Henri II occupe les trois évêchés (Metz, Toul et Verdun). Ce qui permet le passage de ses troupes vers l’Empire. La France obtient la possession juridique des Trois Evêchés par le Traité de Westphalie de 1648. Au XVIIe siècle l’occupation de La Lorraine continue et au XVIIIe siècle le duc de Lorraine François III se fiance à Marie-Thérèse d’Autriche. La France refuse que la Lorraine soit de nouveau rattachée à l’Empire et met en place une solution diplomatique : le roi de Pologne, Stanislas Leszczinski, déchu de ses fonctions, devient duc de Lorraine et à sa mort en 1766 la Lorraine est définitivement rattachée à la France.

Ainsi la Lorraine qui était au départ une province germanique acquit peu à peu son indépendance avant de devenir une province française gérée par un Intendant.

II La forteresse de Sierck

Construit sur un promontoire rocheux au XIe siècle, le château-fort est quasiment invulnérable car pour prendre une forteresse l’ennemi devait creuser des galeries sous les murs pour qu’ils s’écroulent. Le château-fort devait protéger le Seigneur ainsi que la population de la ville mais il avait aussi comme fonction de contrôler un passage important entre le royaume de France et l’empire germanique. Constamment réaménagé, le château actuel remonte à la fin du XVe siècle. Il fut une des résidences favorites des Ducs de Lorraine (Gérard d’Alsace , Mathieu II… ). En leur absence, il était confié à la famille de Sierck dont le plus puissant représentant fut le comte Arnold VI (1366-1455). La ville de Sierck et son château furent officiellement intégrés au royaume de France par le traité de Vincennes en 1661

A partir de ce moment le château fut démantelé et désarmé par Louvois ministre de la guerre de Louis XIV puis remis en état de défense par le Maréchal de Villars. Et au XVIIIe siècle les fortifications furent réorganisées et les bâtiments militaires aménagés. Après 1866 il devint la propriété de la ville de Sierck qui en fera au XXe siècle un important lieu de tourisme.

.


Laisser un commentaire