Schengen, village touristique

Publié le  par André Lhommé

Schengen ,point de rencontre de trois frontières

Schengen n’est pas une petite ville des Pays-Bas comme l’affirmait un Président de la République à la fin du siècle dernier mais un petit village du Luxembourg à la frontière du pays sierckois et de l’Allemagne. Il est situé au pied des côtes qui longent la Moselle et animé par des activités touristiques diverses.

Un tourisme commercial

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, les habitants du pays de Sierck ont pris l’habitude de fréquenter les commerces de Schengen. Ils se rendent surtout dans les épiceries de ce petit village pour acheter des produits alimentaires. Ils vont en priorité chercher du pain, rationné en France pendant plusieurs mois et pétri avec de la farine de maïs à cause d’une erreur des bureaucrates français qui avaient traduit le mot blé par corn c’est-à-dire maïs aux Etats-Unis. Ils achètent aussi du beurre, de la margarine, de l’huile, du café et les enfants se réjouissent de pouvoir déguster le bon chocolat belge introuvable en France à cette époque. Avec l’augmentation du nombre d’automobiles les habitants des communes françaises voisines vont régulièrement faire le plein d’essence dans les stations qui se multiplient au centre et à la périphérie du village. Chaque station offre aussi aux automobilistes la possibilité de se procurer des produits de consommation courante, principalement des cigarettes, du tabac, des alcools et du chocolat de toutes marques. Actuellement encore Schengen attire des consommateurs français et allemands qui viennent souvent de loin pour se ravitailler dans le petit village luxembourgeois.

2 Un tourisme viticole

Le vignoble du Markusberg

Le territoire de la commune de Schengen est couvert par un important vignoble qui permet la production de vins renommés, comme d’ailleurs la plupart des villages qui s’échelonnent sur 45 kilomètres en aval le long des côtes de Moselle entre la frontière française et la frontière allemande. En effet un climat doux et des sols argileux calcaires ainsi qu’une exposition favorable permettent de produire des vins renommés. Surtout réputés pour ses vins blancs secs de grande qualité, la région voit ses vins et ses crémants s’exporter facilement au-delà des frontières. Trois familles (Lucien Gloden, Paul Legill et Henri Ruppert ) cultivent des vignes situées principalement sur le Markusberg , sur le Stromberg et même sur le Hammelsberg. La plupart des vins sont issus de cépages blancs. Il s’agit principalement du Riesling ou du cépage de Bourgogne (pinot gris, pinot blanc) ainsi que du Rivaner ou de vins d’entrée de gamme comme l’Ebling.

3 Un tourisme fluvial

A partir de Schengen des bateaux de croisière embarquent les touristes pour un voyage de détente inoubliable. Ils peuvent admirer les beaux paysages de la Moselle en descendant la rivière le long des localités viticoles mosellanes : Rémich surnommée Perle de la Moselle, Stadtbredimus, Kleinmacker, Schwebsingen. Ils peuvent aussi découvrir d’anciens châteaux, plusieurs caves et des réserves naturelles. Des bateaux de croisières partent aussi de Schengen pour remonter la Moselle en direction de Sierck et de Thionville. Enfin il est possible de déguster sur le bateau des délices culinaires dans une atmosphère agréable ou de savourer simplement les vins du pays sur le pont du bateau.

Renseignements sur internet :

info@navitours.lu

4 Un tourisme international

Le village de Schengen situé au point de rencontre de trois frontières (France, Allemagne, Luxembourg) a été choisi pour signer en 1985 les accords de Schengen créant en Europe un espace de libre circulation appelé Espace Schengen. L’accord résulte d’une proposition des Etats du Benelux où la libre circulation existait déjà. Son objectif était de parvenir à la libre circulation graduelle à travers les frontières communes compensée par une surveillance efficace des frontières extérieures. Il a été signé par la France, l’Allemagne et le Luxembourg mais ne sera mis en application que 10 ans plus tard (1995).

Actuellement 26 pays européens font partie de l’Espace Schengen. Grâce à cet accord tous les citoyens de l’Union Européenne ainsi que les ressortissants des pays tiers peuvent voyager librement à l’intérieur de cet espace.

Chaque année de nombreux touristes viennent visiter le musée de Schengen au bord de la Moselle ainsi que les monuments qui symbolisent l’espace Schengen. Sur une surface de 200 m2 le visiteur découvre tous les aspects des accords grâce à des zones thématiques.

En longeant la Moselle, le touriste peut partir de la place de l’Etoile dominée par les colonnes des Nations qui représentent chacune un Etat membre. Dans le sol sont scellées des plaques de bronze des Etats signataires. Il passe ensuite devant un pan du mur de Berlin symbolisant la suppression des frontières. Enfin il arrive à l’esplanade et à la place des accords de Schengen où il découvre le monument « Accords de Schengen » inauguré en 1997.

Laisser un commentaire