AUSONE , chantre de la Moselle

Le poète Ausone . Vue d’artiste XVIIe siècle

D.Magnus AUSONE est né en 310 à Bordeaux (Burdigalia) dans une famille de riches aristocrates gallo-romains. Il fut éduqué par son oncle Arborius qui était avocat et il fit d’abord des études de grammaire et de langue latine puis d’éloquence. Préférant la carrière de professeur à celle d’avocat, il commença à enseigner la grammaire et la rhétorique ( art de s’exprimer) à Bordeaux puis à Toulouse.

Il se maria avec Sabina , la fille d’un sénateur . Celle-ci mourut à 28 ans après lui avoir donné trois enfants .

Ausone fut choisi à cause de son talent et de sa célébrité par l’empereur Valentinien , résidant alors à Trêves, pour s’occuper de l’éducation de son fils Gratien qui devait lui succéder. Depuis Dioclétien l’empire romain est partagé en 4 parties (tétrarchie ) chacune ayant à sa tête un empereur . Ce partage de l’empire a été imposé par les menaces aux frontières et les rivalités entre armées mais il se fait en bonne collégialité , chaque empereur ayant le même pouvoir.

La cour était chrétienne et Ausone se convertit au christianisme mais on ne sait pas s’il a été baptisé et il restait païen dans son enseignement. C’est à Trêves , après la victoire de Valentinien sur les Goths, qu’Ausone compose le poème sur La Moselle qui est une description de cette rivière entre BINGEN et TRÊVES .Il y parle en particulier de la faune piscicole et des versants qui bordent le cours d’eau.

Ala mort de Valentinien en 375 son fils Gratien devenu empereur nomme alors Ausone gouverneur d’Afrique et d’Italie et par la suite Préfet des Gaules. C’est le début d’une carrière politique qui culmine avec sa nomination au consulat (plus haute fonction politique qui lui permettait aussi de diriger une armée ) .Le rhéteur devenu consul prononça un discours d’action de grâce pour remercier son bienfaiteur et élève Gratien .Par la suite il deviendra proconsul d’Asie c’est-à-dire gouverneur d’une partie romaine de l’Asie.

Trois ans plus tard ,à la mort de Gratien assassiné à Lyon , Ausone quitte Trêves et revient en Aquitaine où il possédait de riches domaines. C’est là qu’il mourut en 377 à l’âge de 67 ans.

Outre son << De Mosella >> AUSONE a écrit des poèmes, des discours , des Lettres , des épigrammes (petits poèmes satyriques) ,des éphémérides, des éloges , des épitaphes de Héros, des vies de Césars c’est à dire d’empereurs romains.Il a décrit aussi des villes célèbres comme Trêves , Constantinople …

La Moselle et le Stromberg

Début du poème  « De Mosella  » d’Ausone

« Salut, Moselle, mère généreuse des récoltes et des hommes

c’est toi qu’honore une brillante élite, une jeunesse rompue aux travaux de la guerre

des orateurs dont l’éloquence rivalise avec la langue du Latium

Que dire aussi des bonnes moeurs et du caractère joyeux sous un front serein

que la nature a accordés à tes enfants !

Salut, rivière renommée pour tes terres comme pour ceux qui les cultivent »

Extrait du poème d’Ausone gravé en lettres d’or à l’intérieur de l’hôtel de ville de Metz

« Salve, magne parens frugumque virumque Mosella !
Te clari proceres, te bello exercita pubes
AEmula te latiae decorat facundia linguae
Quin etiam mores et laetum fronte severa
Ingenium natura tuis concessit alumnis
Salve, amnis, laudate agris, laudate colonis »

Laisser un commentaire